Centre Hospitalier de Martigues

Rechercher

Archives

Toute l'actualité

Accueil > Patients / Visiteurs > LE 06 OCTOBRE 2017, LA JOURNEE NATIONALE DES AIDANTS

Imprimer

LE 06 OCTOBRE 2017, LA JOURNEE NATIONALE DES AIDANTS

Publié le 19 juin 2017

Organisée par le Pôle infos séniors et la Plateforme Territoriale d’Appui

  • Date : 6 octobre 2017
  • Lieu : Hall du CH Martigues
  • Horaire : de 10h à 17h
  • Publics cibles : Les aidants en visite auprès de leur proche hospitalisé ET les aidants actifs (personnel salarié de l’Hôpital)
  • Partenaires : La plateforme de répit des aidants (Association Le Maillon à Istres) et une sophrologue

Un stand dans le Hall du CHM sera à votre disposition pour vous informer sur les dispositifs d’aides existants sur le territoire. Nous serons à votre écoute de 10h à 17h.

Nous vous proposerons également lors de cette journée de participer à un atelier gratuit de sophrologie avec la possibilité d’accueillir la personne aidée pendant la séance.

  • Inscription à ces ateliers et renseignements sur les horaires auprès du Pôle Infos séniors au  04.42.41.18.47.

 

OBJECTIFS DE L’ACTION :

  • Sensibiliser le public sur le statut d’aidant en lien avec la loi Adaptation de la Société au Vieillissement (loi ASV)
  • Permettre aux aidants en activité (personnel du CHM) de s’informer et de s’exprimer sur leurs besoins
  • Informer et orienter sur les dispositifs d’aides existants sur le territoire
  • Repérer les besoins spécifiques de ces populations (actifs / non actifs) afin d’affiner les axes prioritaires de travail des dispositifs de coordination (Pôle, PTA et MAIA)
  • Acquérir quelques techniques de relaxation pour apprendre à mieux gérer le stress du quotidien de l’aidant dans le cadre d’un atelier de sophrologie

CONTEXTE :

Le vieillissement de la population

Au 1er janvier 2016, la France compte 66,6 millions d'habitants. Avec l'allongement de la durée de vie et l'avancée en âge des générations du baby-boom, le vieillissement de la population française se poursuit.
Actuellement en France 18% de la population totale a plus de 60 ans.
En 2060, 23,6 millions de personnes seraient âgées de plus de 60 ans, soit une personne sur trois.

Les personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans vivent plus souvent à leur domicile qu’en institution. Par ailleurs, le maintien à domicile concerne près de 85 % des personnes très âgées puisque, au-delà de 75 ans, elles sont plus de 4 millions à vivre à leur domicile et 445 000 environ dans des institutions.
Plus d’un quart des 60 ans ou plus qui vivent à domicile reçoivent une aide. Se pose, alors, la question des aides nécessaires pour permettre ce maintien à domicile

L’aidant : quelques chiffres et évolutions

  • 8,3 Millions d’aidants dont la moitié auprès des personnes de plus de 60 ans.
  • 53% sont des femmes – 57 % des conjoints
  • Age moyen de l’aidant : 64 ans

Face à ces évolutions démographiques, la place et l’importance de l’aidant prend tout son sens. C’est pourquoi, cette évolution a été prise en compte ces dernières années par le législateur.
La loi ASV du 28/12/2015 met en relief des avancées pour les aidants :

  • Elargissement de la notion d’aidants familiaux aux proches aidants : un allié ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stable est reconnu.
  • Place et rôles plus importants des proches aidants avec la revalorisation de l’APA avec en complément le droit au répit et la transformation du congé de soutien familial en congé du proche aidant.

Aidants familiaux : une majorité d’actifs

Près de la moitié des aidants sont en activité. Le vieillissement de la population et l’allongement de la durée de travail laissent entendre que plus de 20% des actifs joueront un rôle d’aidant dans les années à venir. Une situation difficile passée sous silence pour un salarié aidant sur 5.
En effet, seuls 56% des aidants ont informé leur supérieur hiérarchique et 66% leurs collègues proches, de leur situation. 21% affirment n’avoir discuté de leur problématique avec personne (source : conférence débat du 06/10/2016 – Les salariés aidants : quels enjeux pour l’entreprise ?)

  • Concilier vie professionnelle et aide familiale devient, pour les salariés aidants, un véritable défi : Un taux d’absentéisme supérieur à la moyenne est observé ainsi que des répercussions physiques et psychologiques (90% des aidants salariés ressentent d’avantage de fatigue et de stress).

Cette problématique est donc importante en prendre en compte d’où la proposition de cette action au sein du CH de Martigues

Toute l'actualite

Réalisation : Stratis
[Se connecter à l'interface d'administration]
ID de cette page :  35
Dernière mise à jour : 29 novembre 2017 à 12:21