SUPPLÉMENT DANS LE JOURNAL DE LA PROVENCE : LE CHM PARMI LES HÔPITAUX DE PROVENCE

Publié le

Le centre hospitalier de Martigues fait parti des 13 Hôpitaux publics des bouches du Rhône dans le cadre du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT13). Ce groupement porte le nom d' "Hôpitaux de Provence".
Le 21 juin 2019, le journal de "La Provence" publie un supplément présentant les 13 Hôpitaux de Provence dont le CHM.

Pour télécharger le supplément de la Provence : Cliquez-ici

Le CHM est mis à l'honneur, grâce à nos filières coordonnées et postes partagés, dont  l'objectif est de garantir la continuité de la prise en charge.
En effet, les Hôpitaux de Provence facilitent les postes partagés : concrètement, un médecin peut ainsi répartir son temps entre deux établissements. Ce mode d’organisation favorise le dialogue entre les établissements et la continuité de la prise en charge des patients. Deux praticiens partagent avec nous leur expérience :

  • Dr TOLEDANO - Praticien Hospitalier - Chef de service d'urologie au CHMartigues : « Depuis 2011, je partage mon temps de praticien hospitalier entre le service du Professeur Rossi de l’Hôpital Nord et le centre hospitalier de Martigues. C’est grâce aux temps partagés que cette spécialité peut être à nouveau proposée à Martigues. Le centre hospitalier de Martigues dispose d’un plateau technique moderne. Il possède même un laser HoLEP utilisé pour des interventions sur la prostate. Près de 85 % des patients qui consultent sont traités sur place, pour des résections de vessie, des utéroscopies, des calculs… En cas de pathologie plus complexe, par exemple de cancer, je réalise l’intervention à l’Hôpital Nord. Les patients profitent ainsi des dernières technologies comme le robot chirurgical Da Vinci ou le ultrasons focalisés de haute intensité, une technique peu invasive utilisée dans le traitement des cancers de la prostate localisés. Les Hôpitaux de Provence favorisent de tels partenariats et la mutualisation des moyens. Les praticiens hospitaliers à temps partagé génèrent du lien entre les établissements. Une telle organisation repose sur des échanges gagnants/gagnants pour le plus grand bénéfice des patients ».
  • Dr FERRAN - Assitant spécialisé en nutrition au CHMartigues : « Agée de 30 ans, j’étudie la médecine depuis douze ans. Pour débuter ma vie de médecin, j’ai choisi de me spécialiser en nutrition. De novembre 2017 à novembre 2019, j’occupe un poste d’assistante spécialisée partagé entre l’Hôpital Nord et le centre hospitalier de Martigues. Je me consacre notamment à la prise en charge de la chirurgie bariatrique. L’organisation en GHT et les postes à temps partagé permettent d’harmoniser les pratiques entre les établissements, de maximiser les échanges entre praticiens et de faciliter le suivi des patients. Ces derniers ont ainsi la garantie de bénéficier d’une qualité de soins optimisée et d’un haut niveau d’expertise et de technicité si leur situation le requiert ».